BIOGRAPHIES

Biographies
des auteurs 2020

André-Carl Vachon

André-Carl Vachon s’intéresse à l’histoire acadienne depuis 1993. Il détient une maîtrise en histoire acadienne (UQTR 2018). Il est l’auteur de l’essai Les déportations des Acadiens et de leur arrivée au Québec, publié en 2014 aux éditions La Grande Marée. En 2015, M. Vachon a reçu entre autres le prix intergouvernemental Acadie-Québec, ainsi qu’une mention du jury du prix international France-Acadie 2015. En 2016, M. Vachon publie deux essais aux éditions La Grande Marée qui se sont vus décerner le prix Robert-Prévost 2018. Le premier, Les Acadiens déportés qui acceptèrent l’offre de Murray, l’auteur a reçu la course de création des écrivains francophones d’Amérique 2016, le prix Percy-W.-Foy 2016 et le prix France Acadie 2018. Le deuxième, Une petite Cadie en Martinique, l’auteur a reçu la médaille de la ville du Morne Rouge, Martinique. En 2018, l’auteur a publié un livre légalement aux éditions La Grande Marée L’Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations, tome 1 (1603-1710). En 2019, il a publié son premier récit, Raconte-moi la Déportation des Acadiens, dans la collection jeunesse des Éditions Le Petit Homme. Pour ce livre, il est finaliste pour le prix Éloize 2020 « Artiste de l’Acadie du Québec » : prix qui sera dévoilé le 2 mai prochain. Puis, son livre Histoire de l’Acadie de la fondation aux déportations, tome 2 (1710-1763) a été publié en août 2019. En novembre dernier, il a reçu le prix Philippe-Aubert-de-Gaspé pour sa contribution exceptionnelle à l’histoire et à son amour de l’Acadie, finalement, il a publié aux éditions La Grande Marée en 2020 son mémoire de maîtrise : Les réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France. 1755-1763.

Aurelie Valognes

Aurélie Valognes croque la famille contemporaine avec humour et émotion. Ses comédies, Mémé dans les orties, En voiture, Simone !, Minute, papillon !, Au petit bonheur la chance ! et La Cerise sur le gâteau, véritables phénomènes populaires, ont conquis le cœur de millions de lecteurs et lectrices à travers le monde : des best-sellers qui se partagent de génération en génération. 
Dans son nouveau livre, Né sous une bonne étoile, la romancière, qui fait partie des cinq auteurs français les plus lus en France, confirme sa sensibilité et son talent.

Carolle Arsenault

est originaire du cœur de l’Acadie, où elle est née et habite toujours.  

Native de Richibucto, Carolle a fait des études en éducation, à l’Université de Moncton, avec un petit passage en psychologie, qui lui a été riche en information, puisqu’elle enseigne toujours dans une école secondaire.  La même école en fait, d’où elle-même fut diplômée.  

 

En 1985, alors que le Nouveau-Brunswick était hôte des Jeux du Canada, elle participa dans les compétitions de cyclismes.  

 

En 2002, elle était l’une des récipiendaires du prix de l’excellence dans l’enseignement, discerné par le ministère de l’Éducation de cette province.  Et fut décorée de la Médaille commémorative du jubilé de Sa Majesté la reine Elizabeth II l’année suivante en reconnaissance de ses contributions auprès des élèves. 

 

Mais ce n’est qu’en 2013 qu’elle trouva finalement le courage d’affronter ses peurs afin de tenter sa chance à l’écriture, cette passion qui la consume depuis belle lurette. Elle fut récompensée par le prix littéraire France-Acadie pour son premier roman, Un protestant dans le salon, en 2019.

 

Elle soutient sans faute que sa plus grande source de fierté quand même, demeure sa famille, son époux et leurs trois fils.  

 

Avec son conjoint, Carolle habite maintenant un petit village rural en bordure de son village natal. 

Cindy Roy

Fée conteuse, auteure jeunesse, consultante pédagogique et enseignante au primaire, Cindy Roy se dévoue à la petite enfance depuis près de 18 ans.

 

Interpelée par la fragilité du français en milieu linguistique minoritaire, elle agit comme passeur culturel auprès des jeunes enfants et de leurs parents, en cherchant à leur faire découvrir la magie et la force des mots à travers la lecture, l’écriture, les arts et la culture.

 

Récipiendaire du Prix d’excellence en enseignement 2010-2011, Cindy Roy vit à Dieppe (N.-B.), où elle continue de s’inspirer et d’inspirer les tout-petits.

Elly Oldman

Tout commence au printemps 2017 par une idée folle de la jeune illustratrice rennaise Elly Oldman : coincée dans son lit suite à un accident, elle se lance dans la réalisation sur Instagram d’un dessin… sans fin : @theinfinitedrawing Dans un style graphique bien à elle, elle y déploie toute sa créativité et son imaginaire débordant. 200 publications, 15 mètres de dessin et 18 000 followers plus tard, elle imagine avec Electroni[k] la réalisation d’une fresque interactive, géante et évolutive, à découvrir en dessins mais aussi en réalité augmentée !À travers ce projet d’exposition répondant au nom de La Grande Histoire du Dessin Sans Fin, présenté dans son intégralité au mur et sous forme de puzzle géant au sol, Elly Oldman nous conte une fable loufoque et rocambolesque, sous fonds de considération écologique et environnementale. Engagée dans de nombreuses actions de prévention solidaires et citoyennes, Elly Oldman découvre sa passion pour le dessin lors d’une période de convalescence. Consciente que cet élan créatif a participé à sa rémission, elle dessine depuis chaque jour sans relâche, nourrissant ses créations de ses aspirations et inspirations quotidiennes.

Gabriel Osson

est poète, romancier et artiste-peintre. Né à Port-au-Prince (Haïti), il vit à Toronto. 

 

Retraité du ministère de l’Éducation de l’Ontario où il a œuvré pendant dix ans. Auparavant, il a été gestionnaire au Collège Boréal à Toronto précédé d’une longue carrière en entreprise privée en plus d’avoir été consultant en développement organisationnel. 

 

Il se consacre à plein temps à l’écriture. Il donne des conférences et anime des ateliers d’écriture pour différents publics, que ce soient des retraités ou des jeunes du secondaire dans les écoles de langue française en Ontario lors de la tournée Mordus des mots. Très impliqué dans la francophonie torontoise, Gabriel siège sur différents conseils d’administration : l’Association des Auteures et Auteurs de l’Ontario Français (AAOF) dont il est le président ; et la Coopérative radiophonique de Toronto à titre d’administrateur. Il anime aussi l’émission hebdomadaire Franco Découvertes à la radio francophone de Toronto, CHOQ FM.

 

Passionné d’environnement Gabriel siège aussi au conseil d’administration de la Fondation Trees That Feed qui plante des arbres dans différents pays.  

 

Voulant se mettre au service des enfants de son pays d’origine, il préside l’Association Haïti Futur-Canada visant à installer des tableaux numériques interactifs, munis de panneaux solaires dans des écoles rurales d’Haïti. 

 

En tant que peintre, il a participé à de nombreuses expositions et ses peintures se retrouvent dans plusieurs collections privées. 

Georgette LeBlanc

Georgette LeBlanc est écrivaine. Elle est l’auteure de chansons, de poèmes et de romans en vers libre.  On la retrouve aussi dans diverses revues littéraires, dont Ancrages. Elle dirige la collection Acadie tropicale aux Éditions Perce-Neige.  Elle a participé à plusieurs événements littéraires au Canada et à l’international. Elle vit à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Jean-Marie Nadeau

Jean-Marie Nadeau est né comme par enchantement un 15 août, journée de la fête nationale de l’Acadie. Patriote, essayiste, chroniqueur et syndicaliste, il a toujours milité pour la justice sociale, économique et linguistique. Il est l’idéateur du Congrès mondial acadien. Son essai Que le tintamarre commence ! lui a valu le prix France-Acadie en 1993. Il a publié trois autres livres. Son action lui a valu plusieurs reconnaissances : l’Ordre des francophones d’Amérique et la médaille A.M. Sormany en 1999 ; l’Ordre national du mérite de France en 2004 ; et la médaille Léger-Comeau de la Société nationale de l’Acadie (SNA) en 2014 (la plus grande distinction acadienne). Il a publié en 2019 le livre Québec-Acadie : fini le niaisage ! qui a eu beaucoup de retombées positives.
 

Johanna Lezziero

Originaire de la France, a toujours eu une passion pour le dessin et le monde animal. Après 10 ans passés dans l’univers de la mode enfantine en tant que designer textile, elle et son mari ont décidé de partir vivre une grande aventure au Canada.

Louise Tremblay d’Essiambre

Mère de neuf enfants, peintre, écrivaine prolifique, Louise Tremblay d’Essiambre, l’auteure aux deux millions d’exemplaires vendus habite la région de Blainville et consacre son temps à la cuisine, à la peinture et à l’écriture. Auteure de dix séries inoubliables, elle est l’une de auteurs les plus lues et appréciées du Québec. 

Marie-France Comeau

Éducatrice, communicatrice et conteuse de formation, Marie-France Comeau peut se targuer d’une carrière littéraire qui bourgeonne drôlement bien. Originaire d’une Terre Libre (le village de Free Grant, dans la région Chaleur, au Nouveau-Brunswick), cette Acadienne a pris racine, a grandi et a déployé largement ses branches, pour mieux diffuser les fruits de son imagination. Mais loin d’être sédentaire comme les pommiers, Marie-France se laisse emporter par les mots, jusqu’en France, jusqu’en Ontario, en passant par le Québec. Bref, partout où les bons vents l’amènent ! Petits et grands ne se lassent pas de l’entendre fredonner les amours d’un petit escargot, raconter le temps des sucres, tracer les constellations secrètes au cœur des pommes ou des départs… Comme auteure de L’étoile dans la pomme, le travail de Marie-France Comeau a d’ailleurs été salué du «Prix pour l’alphabétisation de la petite enfance Dr. Marilyn Trenholme Counsell», décerné par sa province natale.

Monia Mazigh

est une auteure et universitaire canadienne d’origine tunisienne. Elle est connue pour son récit autobiographique intitulé Les larmes emprisonnées publié chez Boréal. Il a été sélectionné pour le prix du livre de la ville d'Ottawa.

 

En 2011, son roman Miroirs et mirages a été finaliste au prix Trillium de l’Ontario et au prix du livre de la ville d’Ottawa.

Son deuxième roman sur le printemps arabe, Du pain et du jasmin, publié chez les éditions David en 2015, a été finaliste au prix Champlain. 

 

Son troisième roman, Farida, a été publié chez les éditions David en janvier 2020.

Nicole Poirier

Nicole Poirier est originaire de Chéticamp, Nouvelle-Écosse, et elle vit au Nouveau-Brunswick. Elle est depuis toujours en relation avec les petits, que ce soit comme enseignante à la maternelle, intervenante familiale ou enseignante d’appui à l’apprentissage, et pour le personnage de Nico. Son premier album, Le Doubas Show, a connu un grand succès dans les provinces Maritimes.  Congé pour Maman se situait parmi les nouveautés de l’été 2018 chez Bouton d’or Acadie et Congé pour Sophie devrait être lancé cet hiver.  

Paul Bossé

Né en 1971 à Moncton, au Nouveau-Brunswick, Paul Bossé complète, en 1994, un bac en cinéma à l’Université de Concordia à Montréal. Dès son retour à sa ville natale, il entame une carrière artistique pluridisciplinaire axée autour de la poésie, du cinéma et du théâtre. En plus de publier six recueils de poésie (son plus récent : Apesanteur, 2020), il a scénarisé des téléséries, réalisé des documentaires, tourné des films expérimentaux et écrit cinq pièces de théâtre.

 

Peu importe la discipline, ses œuvres témoignent toutes d’une vision déjantée, souvent caustique de notre monde surréel qui tente, si lamentablement, de paraître ‘normal’.

Sanita Fejzić

Sanita Fejzić est une auteure canado-bosniaque primée. Son premier livre, Psychomachia, a été finaliste pour plusieurs prix, dont le prix ReLit 2018. Sanita Fejzić termine son doctorat à l’Université Queen’s en études culturelles.

Sophie Lit

Enseignante de français au secondaire de formation, Sophie Gagnon-Roberge est devenue auteure en didactique, formatrice, animatrice d’ateliers littéraires et créatrice de projets qui ont tous pour but de susciter le plaisir de lire. Créatrice et rédactrice en chef du site Sophielit.ca, qui se spécialise en littérature pour adolescents, et de Les petits pois lisent tout, à destination des 6-12 ans, elle lit environ une bibliothèque par année et décortique les romans et bandes dessinées pour les commenter et les conseiller aux jeunes lecteurs, mais aussi aux médiateurs.

Valois Robichaud

Ses ouvrages offrent une approche novatrice sur la relation éducative, le soin relationnel, les enjeux de la retraite, le développement de l’ego, les besoins psychiques de l’adulte vieillissant et l’accompagnement en fin de vie.

 

Détenteur du prix d’excellence en enseignement (2008), le professeur Valois Robichaud anime des conférences et ateliers de formation au Canada et à l’étranger.  

 

Il collabore auprès du PCAI-France en tant que facilitateur ; il est membre actif de la CSP (Center for the Studies of the Person), à La Jolla, Californie. Il a créé le GAP (Groupe d’Actualisation de la Personne) à la formation continue de l’UMCS, à l’automne 2019.

Anne-Renée Landry

Anne-Renée Landry est née à Balmoral, dans le nord du Nouveau-Brunswick. Elle a fait ses études primaires dans son village natal et son secondaire à Dalhousie, la ville voisine, avant d’entrer à l’Université de Moncton, où elle a obtenu un baccalauréat en administration des affaires, avec une concentration en marketing. Pendant ses études universitaires, elle a également eu la chance d’effectuer un stage en littérature française outremer, plus précisément en Belgique. Après avoir travaillé dans les domaines de la politique et du management, elle œuvre dans le domaine du spectacle, du théâtre, du cinéma et de la télévision, depuis près de vingt ans. Elle demeure à Bouctouche avec son conjoint Paul ainsi que ses enfants Kyle et Alexa.

Chantal Pelletier Richard et Art Richard

Art Richard et Chantal Pelletier-Richard sont un couple depuis plus de 28 ans.  Parents de trois enfants, ils ont parcouru beaucoup de chemin ensemble.  Art, animateur, auteur-compositeur-interprète pour enfants depuis plus de 20 ans, accompagné de sa famille, a su capter le cœur des petits à travers le pays.  Chantal, ayant travaillé comme aide-bibliothécaire au secteur des enfants pendant plus de 11 ans ainsi que comme enseignante, a toujours eu le goût de la lecture dans les veines.  Ensemble, ils ont décidé de créer des livres à partir des histoires chantées dans le répertoire des chansons interprétées pendant leurs divers spectacles. De là est apparu le premier album illustré de leur carrière d’auteurs, Samuel et la tuque de Noël.

Catherine Laratte

Originaire des Pays de la Loire (France), Catherine Laratte s’établit en 1980 à Saskatoon, en Saskatchewan. Elle y enseignera et s’initiera aux cultures des Premières Nations. Au bout d’une vingtaine d’années, interpelée par la mer et par l’Acadie, elle déménage dans un village côtier du sud-est du Nouveau-Brunswick.

 

En 2007, Catherine ressent le besoin de revenir à l’essentiel et découvre le haïku grâce au Camp littéraire de Baie-Comeau, animé par la spécialiste du haïku, Francine Chicoine. Sous l’égide de ce camp littéraire, l’École nationale de haïku offrait jusqu’en 2015 des formations permettant de se familiariser avec l’art du haïku, de s’en imprégner et de perfectionner sa pratique personnelle d’écriture.

Denis Boucher

Denis Boucher est originaire de Shippagan, dans la Péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick. Détenteur d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Moncton, il a œuvré pendant quelques années en milieu scolaire avant de se lancer dans la création graphique et la publicité.

 

Lecteur incurable depuis sa tendre enfance, il décide en 2002 de se lancer dans la littérature jeunesse. Son tout premier roman, Le monstre du lac Baker, se mérite le Prix littéraire Hackmatack – Le choix des jeunes. Le succès de cette première expérience l’incite à continuer et six autres titres se sont depuis ajouté à la série Les aventures des Trois Mousquetaires.

 

Il est aujourd’hui de retour à son alma mater, cette fois à titre de directeur du recrutement étudiant à l’Université de Moncton et il vit à Dieppe au Nouveau-Brunswick avec son épouse et ses deux filles.

Émilie Turmel

Née à Montréal en 1988, Émilie Turmel a grandi à Québec et vit maintenant à Moncton, au Nouveau-Brunswick, où elle assure la direction générale du Festival Frye. Poète et performeuse, elle a participé à plusieurs événements littéraires au Canada et à l'international. Quelques-uns de ses textes ont été traduits en anglais et en espagnol et sont parus au Canada, en Colombie, en Espagne et en France. Elle est finaliste au Prix Émile-Nelligan et lauréate du Prix René-Leynaud (France) pour son premier livre, Casse-gueules, publié aux éditions Poètes de brousse en 2018. Son deuxième livre, intitulé Vanités, est paru en septembre 2020.  

Gabriel Osson

est poète, romancier et artiste-peintre. Né à Port-au-Prince (Haïti), il vit à Toronto. 

 

Retraité du ministère de l’Éducation de l’Ontario où il a œuvré pendant dix ans. Auparavant, il a été gestionnaire au Collège Boréal à Toronto précédé d’une longue carrière en entreprise privée en plus d’avoir été consultant en développement organisationnel. 

 

Il se consacre à plein temps à l’écriture. Il donne des conférences et anime des ateliers d’écriture pour différents publics, que ce soient des retraités ou des jeunes du secondaire dans les écoles de langue française en Ontario lors de la tournée Mordus des mots. Très impliqué dans la francophonie torontoise, Gabriel siège sur différents conseils d’administration : l’Association des Auteures et Auteurs de l’Ontario Français (AAOF) dont il est le président ; et la Coopérative radiophonique de Toronto à titre d’administrateur. Il anime aussi l’émission hebdomadaire Franco Découvertes à la radio francophone de Toronto, CHOQ FM.

 

Passionné d’environnement Gabriel siège aussi au conseil d’administration de la Fondation Trees That Feed qui plante des arbres dans différents pays.  

 

Voulant se mettre au service des enfants de son pays d’origine, il préside l’Association Haïti Futur-Canada visant à installer des tableaux numériques interactifs, munis de panneaux solaires dans des écoles rurales d’Haïti. 

 

En tant que peintre, il a participé à de nombreuses expositions et ses peintures se retrouvent dans plusieurs collections privées. 

Hélène deVarennes

Hélène deVarennes est maman, éducatrice, auteure et conceptrice de ressources pédagogiques pour la petite enfance et pour les Premières Nations. Étant récemment l’une des rédactrices principales de la Politique d’aménagement linguistique et culturelle du N.-B., elle est consciente du rôle des livres aux parfums d’ici pour façonner l’identité culturelle des enfants francophones et acadiens.  Surtout, elle aime voir les étoiles s’allumer dans les yeux des petits quand elle leur lit des livres.  Ses chemins la ramènent toujours vers le monde de la petite enfance. 

 

https://www.facebook.com/helene.devarenne

https://ca.linkedin.com/pub/hélène-de-varennes/b0/905/208

 

https://twitter.com/hdevarennes

 

 

 

Hélène deVarennes, née à Moncton, est l'une des rédactrices de la Politique d'aménagement linguistique et culturelle du N.-B. À ce titre, elle est consciente du rôle des histoires qui façonnent l'identité culturelle des enfants. Éducatrice et auteure, Hélène deVarennes est aussi conceptrice de ressources pédagogiques pour la petite enfance et pour les Premières Nations.

Jean-François Cyr

Mon grand-père a toujours dit avec fierté qu’il était Acadien ; il est né à New Richmond, en Gaspésie. Pour moi qui ai grandi autour de Montréal et en Estrie, je n’arrivais pas à vraiment comprendre l’histoire tumultueuse de mes ancêtres acadiens tellement il y avait de zones d’ombres, d’éléments apparemment incompréhensibles. Ce n’est qu’après avoir pris connaissance de « Ce n’était pas nous les sauvages », il y a quelques années, que j’ai compris ce qui manquait dans l’insipide « Histoire du Canada » apprise à l’école; la perspective autochtone.

 

Étant traducteur-interprète depuis quelques décennies, j’ai offert à l’auteur, Daniel N. Paul, de rendre son ouvrage disponible au public francophone du pays puisque bien de mes compatriotes cherchent encore à comprendre qui ils sont, d’où viennent leurs valeurs dans ce monde anglophone qui persiste à vouloir les faire disparaître comme peuple à l’identité si différente. Bonne découverte !

Joseph Yvon Thériault

Joseph Yvon Thériault est sociologue et particulièrement reconnu pour ses travaux en sociologie politique (les sociétés démocratiques) et en études des identités (Québec, Acadie, Francophonie). Il vient de publier (en collaboration avec François Olivier Dorais et Jean-François Laniel) L’autre moitié de la modernité. Conversation avec Joseph Yvon Thériault (PUL. 2020) et Sept leçons sur le cosmopolitisme (Québec Amérique 2019). Parmi ses nombreuses autres publications, rappelons, Critique de l’américanité : mémoire et démocratie au Québec (2002-Prix de la Présidence de l’Assemblée nationale du Québec, Prix Richard Arès). Faire société. Société civile et espace francophone (2007) et plus récemment Évangéline : contes d’Amérique (2013), Prix Éthier Blais et finaliste, Prix du Gouverneur général). 

 

Joseph Yvon Thériault est Professeur (retraité associé, 2019) de sociologie l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a été, à cette même institution, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie (2008-2015). Joseph Yvon Thériault est aussi professeur émérite de l’Université d’Ottawa où il a travaillé de 1978 à 2008. Il fut notamment le directeur fondateur du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) et titulaire de la chaire de recherche Francophonie et identité. 

 

Joseph Yvon Thériault a été élu membre de la Société Royale du Canada (2004) et Fellow de la Fondation Trudeau (2008).

Luc Lapointe

Luc Lapointe découvre très jeune sa passion pour les voyages. Né à Montréal en 1961, il prend la route chaque fin de semaine avec la famille vers la campagne de l’Outaouais, son premier paradis de nature et d’aventure.  À 20 ans, il tombe sous le charme de l’Acadie et s’installe à Moncton, où il vit depuis. Journaliste à Radio-Canada, il parcourt le monde à la fois pour le travail et l’enrichissement personnel.

 

C’est aussi un amoureux de l’Inde où il a vite compris que c’est dans la plus grande misère que l’on retrouve la plus grande pureté.

 

« J’ai planté des arbres sur la terre de mon père et je suis ensuite allé voir le monde pour ce qu’il avait de mieux à offrir. Je n’ai pas été déçu.»

Maurice Bélanger

Père de cinq enfants, Maurice Bélanger aime écrire et raconter des histoires aux bouts de chou. Il parcourt le Québec avec son personnage Moridicus pour semer le plaisir et l’émerveillement. 

Il connaît bien la maladie d'Alzheimer, car sa mère en a été atteinte très jeune. Le cœur en bataille traite du lien affectif qui unit un petit garçon et son grand-papa. Que comprend un enfant de la maladie d’Alzheimer ? Que comprend-il des changements de comportement de son grand-père ? Comment un enfant fait-il pour continuer à aimer son grand-père qui perd la mémoire ? Malheureusement, il y a de plus en plus de personnes qui sont atteintes de la maladie d’Alzheimer et les enfants ont besoin d’être réconfortés face à cette nouvelle réalité. 

Un guide pédagogique est aussi disponible pour permettre aux parents, aux enfants, aux éducatrices, aux enseignantes et aux aidants naturels de mieux comprendre cette maladie.

Murielle Duguay

L’autrice est née et a grandi dans la Péninsule acadienne sur l’île de Lamèque au nord-est du Nouveau-Brunswick. Enseignante à la retraite, elle a complété une maîtrise en éducation de l’université de Moncton. Au fil des ans, elle écrit un peu de poésie et des nouvelles. Un conte pour enfants, Yano et les soldats aux épées magiques, est publié aux Éditions d’Acadie, conte inspiré par un de ses trois fils. En 2010, elle publie aux Éditions La Grande Marée, un recueil de nouvelles intitulé Situation trompeuse. Le présent ouvrage est son deuxième roman.

Patrick Hardy

Patrick est le père d’un garçon qui a été diagnostiqué avec l’autisme à l’âge de 3 ans. Depuis lors, il a remarqué que peu de livres montraient aux enfants comment l’autisme peut affecter une personne. Il a donc décidé d’aller de l’avant et de créer cette série de livres.

Rachel Robichaud

Rachel Robichaud est maman de deux jeunes adolescents et c’est une amoureuse de la vie. Passionnée par le développement personnel, les arts et les voyages, elle aime relever de nouveaux défis et sortir de sa zone confort. 

 

Professionnellement, elle a complété son baccalauréat en psychologie à l’Université de Moncton en 1998. Elle a par la suite travaillé pour le programme Katimavik pendant 8 ans, au sein des complexes jeunesses Multifonctionnelles, pour les Fondations des hôpitaux dans la Péninsule acadienne ainsi que pour le ministère de l’Éducation en Australie. Depuis 2009, Rachel occupe de poste de conseillère régionale en mieux-être pour le ministère du Développement social au Nouveau-Brunswick.

 

Pour son plus grand bonheur, ses parcours professionnel et personnel lui offrent aussi depuis plusieurs années l’opportunité d’être facilitatrice, animatrice et conférencière dans le domaine du mieux-être et du développement personnel.

Sébastien Chauzu

Sébastien L. Chauzu est né en France. Il vit depuis 10 ans à Hampton au Nouveau-Brunswick.

Il est enseignant de français, il a été journaliste et a écrit des scénarios.

Modifié était dans la liste des 21 romans sélectionnés pour le Prix Orange de livre 2020

Stéphanie Dugas

Écrivaine, rêveuse à temps plein, photographe à temps perdu et « geekette » de naissance, Stéphanie Dugas est une artiste passionnée des mondes imaginaires. Âgée de trente ans et originaire de Paquetville, Stéphanie écrit des histoires depuis l’âge de six ans. En 2018, elle obtint une maîtrise en spécialisation en études littéraires. Elle travaille maintenant dans le monde de l’édition grâce aux Éditions de la Francophonie, en étant, entre autres, analyste de manuscrits, correctrice et mentore littéraire. Elle publia les trois premiers tomes de sa saga Un lourd fardeau en 2015, 2016 et 2018, suivi d’une réédition de son premier tome en 2019. En 2016, Stéphanie publia également, de façon intime, solitaire et à titre de coauteure, À la recherche du bonheur, les deux tomes d’un roman semi-biographique initialement écrit par sa grand-mère Dugas, réalisant le rêve de vie de cette dame atteinte de la maladie d’Alzheimer. Après plus de mille romans vendus au total, Un lourd fardeau : Énigmes illusoires (septembre 2020) devient sa sixième publication en carrière. 

Vanessa Léger

Originaire de Tracadie, au Nouveau-Brunswick, Vanessa Léger est titulaire d’un baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton. Bien que résidant à Calgary depuis 2013, Vanessa aime revenir aux sources, retrouver son Acadie, dont elle s’inspire pour créer des personnages attachants et profondément humains. Son premier roman, L’Averti- La naissance d’une dynastie, a atteint le statut de meilleur vendeur au Nouveau-Brunswick en 2018 et a été finaliste au Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie en 2019. Écrivant à temps plein, Vanessa travaille actuellement au troisième et dernier tome de cette grande saga familiale.    

Annie Claude Thériault

De parents acadiens, Annie-Claude Thériault est née en Outaouais en 1978. Elle habite maintenant Montréal et enseigne la philosophie au collège Montmorency à Laval.

 

D’abord nouvelliste, elle remporte de nombreux prix littéraires. Notamment le Prix Radio-Canada de la nouvelle en 2015 avec son texte L’abattoir. En 2012, elle publie son premier roman, Quelque chose comme une odeur de printemps, aux Éditons David (Prix des lecteurs Radio-Canada 2013 et Prix littéraire Jacques-Poirier Outaouais 2013). Les filles de l’Allemand, publié aux éditions Marchand de feuilles en 2016 est son deuxième roman. Fort de plusieurs prix (Prix Antonine-Maillet Acadie-Vie, Éloize de l’artiste de l’Acadie du Québec, liste préliminaire du Prix France-Québec, mention spéciale au Prix France-Acadie). Son troisième roman, Les Foley, vient de paraître (2019) chez Marchand de feuilles (Prix Jacques-Poirier Outaouais 2020). Il a été très chaleureusement accueilli par la critique.

 

Annie-Claude a également été invitée d’honneur à plusieurs Salons du livre. Elle donne des ateliers - conférences dans les écoles et les bibliothèques. Explorées sous différents angles, son oeuvre littéraire est toute entière traversée par les idées de transmission, de lien à l’autre et d’identité.

Camille Perron-Cormier

Camille Perron-Cormier est originaire de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle a complété un baccalauréat en arts et en design avec concentration en bande dessinée de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) en 2018. Depuis sa graduation, elle est de retour au Nouveau-Brunswick, où elle fait du graphisme, de la facilitation graphique, de l’illustration, de la bande dessinée et même un peu de photo. Son outil préféré reste sans contestation le dessin. Camille Perron-Cormier travaille en tant qu’agente de communication visuelle au Conseil provincial des sociétés culturelles, un organisme dédié à la culture communautaire francophone au Nouveau-Brunswick. Elle a également une pratique indépendante avec laquelle elle travaille surtout avec d’autres organismes locaux, tels que le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick. Elle a aussi illustré un livre jeunesse, Adieu Jacoby, écrit par le trio Renée Guimond-Plourde, Danielle Guimond and Mélanie Plourde qui sortira à l’automne 2020 auprès des éditions Bouton d’or Acadie.

Ses intérêts tournent autour du récit, de la communication entre les communautés, du féminisme et de l’environnementalisme.  Dans son travail, elle cherche à explorer les façons de communiquer et de raconter visuellement.

Chantal Mallet-Duguay

La rumeur voudrait que Chantal Duguay Mallet, native de Lamèque, soit une enseignante de petite enfance hors pair. Des preuves à l’appui ? Plusieurs prix d’excellence : ministère de l’Éducation du NB, Association des enseignants de langue française du NB, et un prix national pour l’enseignement au primaire. On murmure aussi en coulisses que c’est une femme de théâtre. Là aussi, des preuves : elle a rédigé et/ou mis en scène plus d’une cinquantaine de textes dramatique pour la jeunesse. Pour ceux et celles qui n’ont pas la chance de se retrouver dans sa salle de classe, il faudra savourer Sous mon lit, son premier album illustré pour la petite enfance, publié en 2013 chez Bouton d’or Acadie.

Diane Carmel Léger

Diane Carmel Léger a grandi au pied de la butte à Pétard, dans le village de Memramcook, au Nouveau-Brunswick. Pendant 20 ans, elle a vécu à Victoria, dans l’île de Vancouver, où elle a enseigné en immersion française. Elle a écrit plusieurs livres, dont l’album Maxine’s Tree, récipiendaire du prix national CCBC Choice Award. Le mal du pays l’a amenée à écrire son premier roman jeunesse, La butte à Pétard, gagnant du Prix Hackmatack. Revenue dans son village natal en 2006, elle a publié Retour à la butte à Pétard, une suite de cette histoire, et elle conclut sa trilogie avec Échos de la butte à Pétard.

Emmanuel Lauzon

Emmanuel est un hyperactif passionné par le sport, les arts et la culture, la science, la psychologie, la politique, la sociologie et les voyages.

 

Diplômé en animation et recherche culturelles à l’Université du Québec à Montréal, il a travaillé comme animateur et coordonnateur d’événements, intervenant sociocommunautaire et animateur en participation citoyenne.

 

Depuis 2016, Emmanuel se consacre exclusivement à sa carrière d’auteur. Il multiplie les publications et ses participations à divers événements littéraires, en plus d’offrir des conférences et de développer des projets de médiation culturelle. Il écrit principalement des romans pour enfants et adolescents (Éd. De la Bagnole et Éd. De Mortagne), mais travaille présentement sur des projets grand public.

Gabriel Robichaud

Gabriel Robichaud vient de Moncton et a grandi à Dieppe. Comédien, il écrit, chante et met en scène également. Il foule les scènes un peu partout au pays depuis 2011. Côté publication, il compte 3 recueils de poésie et une pièce de théâtre à son actif, en plus de participer à plusieurs projets collectifs, de revue, ou encore inédits. Son œuvre a été primée un peu partout au pays et à l’international, en plus d’être traduit en anglais et en allemand. À la télévision, il incarne Zoel Bourgeois dans la télésérie À la Valdrague. Son dernier recueil de poésie, Acadie Road, servait de toile de fond à l’émission de la Fête Nationale de l’Acadie sur les ondes de Radio-Canada, en plus d’être lauréat du prix Champlain. Il est le directeur de la collection théâtre des Éditions Perce-Neige.

Hélène Harbec

Hélène Harbec est née à Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) en 1946. Elle s'installe à Moncton en 1970, après des études en Lettres à l’Université Laval. Tour à tour enseignante, infirmière, recherchiste à Radio-Canada et à l’Office national du film, elle débute parallèlement son parcours littéraire en 1986 par la publication de L’été avant la mort, fiction écrite en collaboration avec France Daigle, puis se consacre entièrement à l’écriture depuis 2001. Elle est l’auteure de deux romans, L’orgueilleuse et Les Voiliers blancs, du récit Chambre 503 (prix Champlain et deux prix Éloizes) et de plusieurs recueils de poésie dont Va et L’enroulement des iris qui lui ont valu tous deux le prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie. Elle est aussi récipiendaire du prix quinquennal Antonine-Maillet-Acadie Vie (2018) pour l’ensemble de son œuvre. Jusqu’à quand un petit art de vivre est son sixième recueil. Quelle que soit la forme littéraire choisie, la voix poétique est toujours présente, s’attardant de plus en plus au fait même de vivre et au besoin de s’imprégner de vie. 

Joëlle Morissette

Joëlle Morissette écrit son premier roman à l’âge de 14 ans et le publie à l’âge de 15 ans, alors qu’elle est étudiante en 3e secondaire. Elle visite par la suite 140 écoles primaires et secondaires, en tant que conférencière littéraire jeunesse, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Ontario et à l’Île-du-Prince-Édouard, afin de partager son expérience d’auteure avec des élèves âgés de 7 à 14 ans.

 

Joëlle Morissette est régulièrement présente dans les salons du livre des provinces du Québec, de l’Ontario et des Maritimes. En septembre 2007, sa conférence littéraire est sélectionnée pour le catalogue des activités pédagogiques de la Commission scolaire des Navigateurs. En 2008, son deuxième roman intitulé À l’aube de mon adolescence est en nomination pour le Prix littéraire Hackmatack – Le choix des jeunes. En avril 2011, Joëlle remporte une bourse d’excellence de la Caisse Desjardins de Lévis pour la qualité de sa conférence animée dans les écoles, ainsi que pour ses livres publiés.

Justin Guitard

Après avoir travaillé dans le domaine des communications, comme journaliste et animateur, puis dans le monde du cinéma, comme scénariste et réalisateur, Justin Guitard enseigne aujourd’hui le français et la littérature au secondaire et à l’université. Le corps éteint est la huitième œuvre qu’il publie aux Éditions de la Francophonie. Il fait écho au suspense psychologique Le cœur éteint, du même auteur, paru en 2018.  

Marie France Bornais

Passionnée de voyages et de découvertes, Marie-France Bornais a exploré le Nouveau-Brunswick d'un bout à l'autre et interviewé de nombreuses personnes pour écrire Le Nouveau-Brunswick en camping (Éditions de l'Homme). Elle a aussi publié le best-seller Le Québec en camping (Éditions de l'Homme) et Escapades américaines, qui présente de superbes découvertes à faire dans les États américains du Vermont, du New Hampshire et la région d'UpState New York.

 

Elle est journaliste depuis plus de 30 ans au Journal de Québec, où elle signe chaque semaine plusieurs entrevues avec des personnalités du milieu littéraire d'ici et d'ailleurs.

MC June

Poète, slameur, rappeur, animateur, membre du collectif Kalmunity, MC June nous dévoile, tout en sensibilité et sans prétention, sa vision du monde à travers la poésie. Il remporte une première compétition slam en 2011 au Throw Poetry Collective, afin de représenter Montréal au festival de spoken word canadien.  Depuis 2009, il sillonne les routes des communautés francophones un peu partout dans le monde pour y présenter spectacles, conférences et animer des ateliers d’écriture. 3 albums, 2 recueils, plus de 1 500 ateliers/conférences et plus de 350 performances scéniques.

Natasha Pilotte

Nathasha Pilotte est une artiste autodidacte, originaire de la province de Québec, qui réside depuis plusieurs années au Saint-Jean NB. Elle s'adonne à la peinture, l'aquarelle et l'écriture autant qu'à la fabrication d'objets en feutres, dont entre autres, les marionnettes à fils qu'elle anime. Ses illustrations cocasses se retrouvent dans son tout dernier livre pour tout-petit, “Luna n'aimes pas” aux éditions Bouton d’or Acadie.

Paul Lirette

Né à Moncton en 1947, Paul a fait ses études élémentaires à l’école Aberdeen, puis ses études
secondaires aux écoles Harrison-Trimble et Vanier. À l’Université de Moncton, il décrocha un baccalauréat en histoire et un autre en éducation avant d’obtenir sa maîtrise en histoire. En 1974, il commence sa carrière en enseignement dans le District scolaire 11, où il œuvra dans les écoles du comté de Kent pendant trente-deux ans. Vingt-cinq de ces années furent consacrées à la direction. Il se retira en 2005.

Samuel Champagne

Samuel Champagne est âgé de 33 ans et il se spécialise en littérature jeunesse LGBT. Après avoir complété une maîtrise portant sur la thématique homosexuelle dans les romans pour adolescents publiés au Québec, il a écrit Recrue, son premier roman, publié aux Éditions de Mortagne dans la collection « Tabou ». Son deuxième et son troisième roman, Garçon manqué et Éloi, parus dans la même collection, traitent quant à eux de la transsexualité. Ils furent les premiers romans de fiction pour adolescents sur cette question à être publiés au Québec. Garçon manqué a d'ailleurs reçu le prix AQPF-ANEL, en 2015. Samuel a également fait paraître Quand le destin s'en mèle en 2016 et, en 2017, a écrit la nouvelle Les premières fois, dans le collectif L'amour au cœur de la vie, publié chez Québec Amérique, en plus de publier Trans, un récit autobiographique relatant sa transition de genre.

 

En mars 2016, il s’est vu remettre le Prix relève du CMCC – La Fabrique culturelle. Ce prix venait souligner l’excellence de son travail et l’appuyer dans la poursuite de son parcours artistique professionnel. En 2018, il a été invité d'honneur au Salon du livre de Montréal.

 

Samuel s’est toujours intéressé aux histoires qui sortent de l’ordinaire. Transsexuel et homosexuel, il est vite préoccupé par l’absence de littérature où lui et ses pairs, particulièrement à l’adolescence, peuvent se reconnaître. Ce vide a été le déclencheur de toutes ses études et le stimule constamment dans son écriture. Il termine d'ailleurs une thèse de doctorat sur la thématique du placard en littérature et espère pouvoir poursuivre ses recherches au post doctorat. Auteur au talent d’écriture évident, ses histoires touchent notre sensibilité et permettent à tous de comprendre et d’accepter la complexité de l’humain que nous sommes.

 

C'est pourquoi il a décidé d'orienter son écriture vers les thématiques LGBT et de donner voix à des personnages à la sexualité ou l'identité de genre minoritaire. Telle est la raison d'être de la nouvelle collection des Éditions de Mortagne : « Kaléidoscope », dans laquelle Samuel fait paraître les trois premiers romans. Il est fermement convaincu que ces personnages et leurs histoires peuvent instaurer un dialogue, donner confiance aux lecteurs et démontrer la beauté de la diversité humaine.

Simon Boulerice

Formé en interprétation théâtrale au Collège Lionel-Groulx, Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Chroniqueur radio et télé, il navigue également entre le jeu et la mise en scène. Surtout, il écrit : du théâtre, de la poésie et des romans, tant pour adultes que pour enfants. Parmi sa cinquantaine de titres : Simon a toujours aimé danser, Martine à la plage, Javotte, Edgar Paillettes, PIG, Le Dernier qui sort éteint la lumière et L’Enfant mascara. Ses œuvres sont traduites en sept langues. Comme scénariste pour la télé, il collabore à la nouvelle mouture de Passe-Partout en plus de signer tous les textes de la série Six degrés, présentée à Radio-Canada en 2020. 

Suzan Payne

Suzan Payne écrit depuis toujours. Après ses études universitaires en littérature, elle fait carrière dans le monde des médias tout en continuant d’écrire dans ses temps libres. À la fin des années 2000, elle prépare quelques articles en anglais pour une revue canadienne spécialisée en motocyclisme et moto-tourisme.

Ce n’est qu’au début de la quarantaine qu’elle s’y met sérieusement et écrit son premier roman, sans toutefois le soumettre pour publication. En 2013, elle entend parler du concours littéraire «Le Prix du Polar des Maritimes» et décide de soumettre l’un de ses manuscrits. «Crimes et coma» en ressort grand gagnant et est publié aux Éditions Tarma au printemps 2014.

Elle récidive en 2018 avec «Annabelle», le premier tome de la trilogie «Pour toi mon amour pour toujours», paru en novembre 2018, suivi du deuxième tome, «Valérie», en mai 2019 et du troisième tome, «Joëlle», en novembre 2019. Ces trois romans sont parus aux Éditions Perce-Neige.

Son roman «Annabelle» a été finaliste pour le Prix France-Acadie 2019.

Suzan Payne est originaire de Balmoral, un petit village du nord du Nouveau-Brunswick. Elle vit présentement dans la région de Moncton avec sa famille.

Viateur Lefrançois

VIATEUR LEFRANÇOIS, conférencier et écrivain, est né en Gaspésie. Au cours de sa carrière littéraire, en plus de travailler dans les salons du livre au Québec, d’animer et de donner des conférences historiques dans les écoles et les bibliothèques, il a été invité dans différentes provinces canadiennes, en Belgique, en France, en Suisse, aux États-Unis et au Mexique. Il a publié vingt-deux ouvrages depuis 1993, dont cinq romans historiques. Un livre publié en langue espagnole a été vendu à 115,000 exemplaires au Mexique. Son roman, Les chemins de la liberté, a reçu le prix du Mérite patrimonial FLEUR BLEUE, premier prix. Chroniqueur historique à la radio CHOQ-fm de Toronto pendant deux ans.

© 2017 Salon du Livre de Dieppe

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube