BIOGRAPHIES

Biographies
des auteurs 2021

Photo Eugène Aucoin.jpg

Eugène Aucoin

Retraité de la fonction publique canadienne en tant que directeur national de programmes de ressources humaines, Eugène a formé, avant et depuis sa retraite, des milliers de dirigeants, tant au niveau de la maîtrise universitaire que sur les scènes nationale et internationale, sur des sujets tels que le développement humain et l'apprentissage axé sur l'expérience.

Il détient une maîtrise en développement des ressources humaines de St Francis Xavier University, une maîtrise en éducation des adultes de University Associates de San Diego, Californie, ainsi qu'un baccalauréat en psychologie de l'Université de Moncton. 

Son livre intitulé : La science a-t-elle tué Dieu? a reçu le prix littéraire du meilleur livre de l’Asie en 2020, en théologie.

Brouillard_Martin2 ©Julie Artacho.jpg

Martin Brouillard

Martin Brouillard a enseigné au primaire pendant 5 ans. En 2004, il a fondé les Neurones Atomiques avec son frère Stéphane. La talentueuse équipe des Neurones Atomiques offre des ateliers d'exploration scientifique. Leur mission : développer la curiosité et susciter l'émerveillement.

Marie-France-Comeau.JPG

Marie-France Comeau

Marie-France Comeau est Acadienne et vit au bord de la baie des Chaleurs, dans le Nord du Nouveau-Brunswick. Son premier conte, L’étoile dans la pomme, lui a valu le Prix Marilyn Trenholme Counsell pour l’alphabétisation à la petite enfance et est un bestseller de Bouton d’or Acadie. Autrice de Diego l’escargot et du Pit à papa, Marie-France Comeau ne cesse de créer et de voyager pour raconter ses histoires. Elle a été reçue à maintes reprises en France. Son spectacle Quelles histoires !, avec le pianiste Lucien Allard, a fait le tour du Québec et de l’Acadie. Auteure de dix albums jeunesses, dont le Monstre dans ma cuisine finaliste du Prix Champlain 2022. L'album Un bisou coquelicot est le tout dernier.

Salon du livre.jpg

Chantal Duguay Mallet

Diane Carmel Léger est originaire de la belle vallée de Memramcook, qu’elle a mise en scène dans sa célèbre trilogie La butte à Pétard (prix Hackmatack 2006; réédité en coffret spécial 25e anniversaire en 2015). Ses œuvres comprennent aussi La patate cadeau ou la «vraie» histoire de la poutine râpée (2014) qui a été finaliste au prix Tamarac, Mémére Soleil, Nannie Lune (2016) qui figure parmi les livres recommandés par le Club de lecture d'été TD 2017 et L’Acadie en Baratte (2017) qui est lauréat du prix Hackmatack 2019. Maitrisant très bien l’anglais, elle a également écrit la version anglaise de plusieurs de ces titres comme The Lookout Tree (2019), Piau’s Potato Present (2014) et My two Grandmothers (2016). De plus, une version allemande de La patate cadeau ou la «vraie» histoire de la poutine râpée (Bouton d'or Acadie) a été publié cette année sous le titre Das Geschenk des Akadiers oder Die wahre Geschichte des Kartoffelkloßes, ce qui lui vaut l'honneur d'être autrice membre de la délégation canadienne FBM 2021.

Arianne Gagnon-Roy.jpg

Ariane Gagnon-Roy

Après avoir obtenu un baccalauréat avec une concentration en français à l’Université St.Thomas, Arianne Gagnon-Roy fait sa maîtrise en sciences de l’information à l’Université d’Ottawa. A 19 ans, elle remporte le prix Hackmatack- Le choix des jeunes, avec son tout premier roman. Maintenant âgée de 29 ans, elle se concentre principalement sur l’écriture.

20180808_230201000_iOS.jpg

Simon Lafrance

Né en 1990, Simon Lafrance n'a jamais couru plus de cinq paliers au test "navette" Léger-Boucher. Enfant, quand sa mère voulait le punir, elle l'envoyait jouer dehors, loin de ses bandes dessinées. Puis est arrivé le jour de son vingt-troisième anniversaire et Simon a fait le vœu de ne plus jamais faire de sport. Son souhait s'est réalisé : il est devenu romancier. Blague à part, vivre de l'écriture n'est pas facile. Et le parcours de Simon n'a rien d'une ligne droite. Entre 2010 et 2013, il enchaîne les certificats universitaires sans savoir trop ce qu'il en ferait. Ce n'est qu'ensuite que l'École nationale de l'humour lui ouvre ses portes, où il étudie l'écriture humoristique. Depuis, Simon accumule les expériences en tout genre. Il écrit pour divers magazines, collabore à des émissions de radio, de télévision, avant de publier un premier roman noir : Comment j'ai appris tuer. S'ensuivent alors une kyrielle de projets littéraires et de collaborations en tous genres.

Johanna_Lezziero.jpg

Johanna Lezierro

Originaire de la France, Johanna Lezierro a toujours eu une passion pour le dessin et le monde animal. Après 10 ans passés dans l’univers de la mode enfantine en tant que designer textile, elle et son mari ont décidé de partir vivre une grande aventure au Canada. En 2020, elle a illustré La boite aux belles choses de Christine Arbour.

NathashaPilotte.jpg

Nathasha Pilotte

Nathasha Pilotte, native de la ville de Québec, réside à Saint-Jean (N.-B.), où elle se consacre exclusivement à ses projets de création. Autrice et illustratrice de Zim s’imagine, Luna n’aime pas et Luna doesn’t like that, elle a aussi illustré le roman La bonne idée ! et les albums Petit Pico et Un logis pour Molly chez Bouton d’or Acadie. Au fil des années et de ses marionnettes, Nathasha est devenue une chouchou des salons du livre et des présentations scolaires, et ses créations font craquer petits et grands !

normand_legere.jpg

Normand Léger

Journaliste et photographe à ses heures, Normand Léger est bien connu dans le monde sportif. Cofondateur des Jeux de l’Acadie en 1979, il a toujours eu un intérêt marqué pour la jeunesse et la promotion du sport chez les Acadiennes et Acadiens. Il a été membre de comités organisateurs de jeux régionaux.
L’auteur a été journaliste au défunt journal L’Évangéline pendant dix ans et s’occupe de la couverture des sports et des nouvelles dans le sud-est avec le Moniteur Acadien, depuis onze ans. Il est agent de communications pour les sports au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Carl Philippe Gionet 2_Christina R. Haldane_crop.jpg

Carl Philippe Gionet

Carl Philippe Gionet est un artiste et pianiste acadien de renommée internationale. Il est professeur de piano et coach vocal à Biima, en Italie, en plus d’être pianiste accompagnateur au Département de musique de l’Université de Moncton. Icare est son premier livre publié.

Justin Guitard.jpg

Justin Guitard

Artiste pluridisciplinaire, Justin Guitard est scénariste et réalisateur au cinéma. Il a d’ailleurs remporté le prix du meilleur film franco-canadien aux Rendez-vous du cinéma de Montréal en 2013 avec son œuvre Une affaire de famille.

 

Aussi auteur à succès, il a écrit 10 livres, dont plusieurs romans, depuis 2015. Sa plus récente parution, le hors-la-loi qui a volé ma voix, sera lancée en octobre.

 

Son premier album de chansons originale, la loi du plus corps, lancé en mai dernier, a cumulé en trois mois

 

Il est également Directeur Artistique du Théâtre du Tsar, où il a écrit et mis en scène la première pièce de la compagnie, les chanteuses se cachent pour mourir en juin dernier.

camille-perron-cormier-bedeiste-illustra

Camille Perron-Cormier

Camille Perron-Cormier est née à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts et en design avec concentration en bande dessinée de l’Université du Québec en Outaouais. De retour au Nouveau-Brunswick, elle fait du graphisme, de la récolte graphique et de l’illustration. Adieu, Jacoby! est le premier livre qu’elle illustre avec les éditions Bouton d’or Acadie.

Mikaël Lalancette_François Couture.jpg

Mikaël Lalancette

MIKAËL LALANCETTE est journaliste sportif depuis 2009. De la presse écrite à la télé en passant par la radio, ce natif du Saguenay a couvert les grands rendez-vous de notre sport national, tant ceux de la Ligue de hockey junior majeur du Québec que de la LNH. Fasciné par les grands moments de l’histoire du hockey, il suit avec passion la nouvelle génération de joueurs québécois.

FlorianOlsen_cr_AnnieFrenette.jpeg

Florian Olsen

Passionné de politique et de mystères, Florian Olsen a grandi en Acadie. Il a complété un baccalauréat en histoire à l’Université de Moncton et un doctorat en science politique à l’Université d’Ottawa. Il est analyste principal des politiques aux Affaires mondiales Canada.

Dominique_Pelletier_2020.jpg

Dominique Pelletier

Dominique Pelletier (ou Dom Pelletier) se laisse enfin séduire par le 9e art en offrant à ses fans Les timbrés, une série de cinq aventures rocambolesques.

Dom a toujours su que son style se prêterait à merveille à la réalisation d’une BD, mais faute de trouver un auteur prêt à s’embarquer dans l’aventure avec lui, il est resté dans l’attente. Du moins, jusqu’au jour il a décidé de plonger et de s’attaquer à la bête BD avec courage, humour (il en faut beaucoup) et détermination (ça aussi). Le résultat est brillant, drôle à souhait et très réussi. Une étoile est née : Dom Pelletier, illustrateur, auteur et bédéiste émérite!

Dominique a commencé à dessiner très tôt. Mais contrairement à la plupart des enfants, il a continué une fois devenu grand. Il a toujours su qu’il voulait vivre de son art. C’est pourquoi il a entrepris des études en communication graphique à l’Université Laval. Pendant l’été, cet amateur de plein air plantait des arbres en Ontario et au Manitoba.

Après quelques années passées à parcourir le monde, Dominique est revenu au Québec où il a commencé une carrière dans le domaine des jeux vidéo éducatifs, puis il s’est lancé dans l’illustration de manuels scolaires. Lors d’une rencontre fructueuse au Salon du livre de Québec, Dominique est devenu l’illustrateur des 100 blagues! Et plus… (de là son grand sens de l’humour) et a réalisé les illustrations et la mise en pages des livres d’activités Mots mystères. Il est aussi le créateur des livres de la série Fables réinventées, des albums de la collection Je suis capable! et des livres éducatifs Nous conjuguons!

Dominique adore aller à la rencontre des jeunes avec lesquels il communique aussi bien en anglais qu’en français. Il participe à de nombreux salons du livre et visite d’innombrables écoles et librairies où ses animations et son talent d’illustrateur fascinent et font la joie des enfants et des adultes.

Gabriel Robichaud crédit Annie-France Noël.jpg

Gabriel Robichaud

Gabriel Robichaud vient de Moncton et a grandi à Dieppe. Comédien, il écrit (poésie/théâtre/scénarios/chansons), chante et met en scène également. On a pu le voir un peu partout sur scène au pays depuis bientôt quinze ans, et de plus en plus à l’international. Son travail a été maintes fois primé, tant sur la scène nationale qu’internationale. Il compte 5 publications à son actif, dont deux pour le théâtre (Crow Bar en 2021, Le lac aux deux falaises en 2016) et trois en poésie (Acadie Road en 2018, Les anodins en 2014 et La promenade des ignorés en 2011), en plus de participer à plusieurs projets collectifs et inédits. À la télévision, il incarne Zoël Bourgeois dans la télésérie À la Valdrague sur les ondes de Radio-Canada. Il co-signe la création du projet docu-fictif théâtral Parler mal avec Bianca Richard, duquel sera tiré à l’automne 2021 Parler mal, le balado sur la plateforme Ohdio. Il dirige la collection théâtre des Éditions Perce-Neige.

Diane Sauve photo (1).jpg

Diane Sauvé

DIANE SAUVÉ est journaliste à Radio-Canada Sports. Son travail a été récompensé aux prix Gémeaux et primé par le Conseil québécois du loisir. En plus de nombreux reportages et entrevues au sujet des commotions cérébrales, elle a travaillé à la production d’un minidocumentaire sur leurs effets néfastes. Elle a aussi interviewé le célèbre médecin légiste Bennet Omalu, personnifié par Will Smith dans Commotion (Concussion), qui fut le premier à publier ses découvertes sur l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC) chez les joueurs de la NFL.

Farncine Ruel © Julien Faugère.jpg

Francine Ruel

Francine Ruel se consacre depuis plus de cinquante ans à l’écriture, au jeu et à l’enseignement. Elle a écrit pour la télévision, le théâtre, la chanson et le cinéma et a publié seize ouvrages, dont sa fameuse saga du bon­heur, qui s’est écoulée à près de 150 000 exemplaires. Véritable best-seller au Québec, son dernier livre, Anna et l’enfant-vieillard, s’est vendu à 58 000 exemplaires.

 

Le Promeneur de chèvres est son dix-septième ouvrage.

thumbnail_IMG_0010_4-2 - Yao.png

Yao

Franco-ontarien (Ontario) d’origine togolaise, Yao est un artiste qui charme par l’univers pop, groovy, funk et soul de son écriture imagée empreinte d’une grande sensibilité. Il s’est largement distingué sur la scène canadienne ainsi qu’à l’international (France, Madagascar, Algérie, Tunisie et Maroc, Cap-Vert) pour ses concerts personnels, vibrants et captivant et a été nominé et a reçu plusieurs prix pour l’excellence de son art (Gala Trille Or 2015, 2017 et 2019) et son implication artistique dans la communauté (Médaille commémorative du Sénat 2018, prix Artiste-éducateur de la Fondation des arts de l’Ontario 2018).

Il est engagé depuis 2009 dans l’éducation artistique auprès de milliers de jeunes en offrant des ateliers d’écriture créative dans les écoles. Partout où il se rend, il donne le temps aux élèves d’écrire ce qu’ils sont, ce qu’ils ressentent, et il démystifie la poésie pour semer une « liberté d’écrire » chez les jeunes. Il a d’ailleurs été porte-parole en 2018 du concours Slam tes accents ! organisé par le Centre de la francophonie des Amériques qui invite des jeunes de 12 à 17 des quatre coins des Amériques à produire un texte slam pour stimuler l’engagement dans l’apprentissage du français.

Micheline Savoie.jpeg

Micheline Savoie

Ayant conservé journaux intimes, lettres, travaux universitaires, agendas de boulot, discours, coupures de journaux et notes personnelles depuis son enfance, Micheline Savoie parcourt, dans ce récit autobiographique, l’histoire de trois générations de femmes : celle de sa mère, la sienne et celle de sa fille. S’adressant à cette dernière, elle retrace un itinéraire mouvementé entre Campbellton, Montréal, Ottawa et Québec, la frénésie et l’essoufflement, l’ardeur et les tourments, elle raconte le sexisme en milieu de travail, la barbarie du viol, la complexité des rapports familiaux, l’amour, la tendresse et la détermination. Elle témoigne de sa vie en tant que mère, fille et femme, et de son expérience à la direction des communications d’institutions d’envergure (Radio-Canada, le Conseil consultatif canadien de la situation de la femme, l’ONF, Loto-Québec).

Christine Valois.jpg

Christine Valois

Titulaire d’un baccalauréat en orthopédagogie de l’université de Sherbrooke, Christine Valois a enseigné 34 ans à des jeunes ayant des besoins particuliers, présentant notamment des traits du troubles du spectre de l’autisme. Depuis plusieurs années, avec son conjoint biologiste, elle suit les baleines sur la côte Atlantique, dans les Caraïbes et dans le majestueux fleuve Saint-Laurent. Ses connaissances sur le fascinant monde des cétacés lui ont permis d’écrire plusieurs récits d’aventures pour ses élèves, récits qui se sont vite transformés en un roman d’aventures à saveur scientifique et écologique.  

Edith Blais©Krystel V. Morin.jpg

Edith Blais

Née le 9 septembre 1984, Edith Blais est une jeune Québecoise qui mène volontairement une vie simple. Grande voyageuse et passionnée des cultures étrangères, elle s’initie à la cuisine locale los de ses voyages, et elle en fait même son métier. Dotée d’une créativité et d’une fibre artistique remarquable, la jeune femme se consacre à la peinture et à l’écriture depuis l’adolescence, En 2019, les photos d’Edith font le tour du monde : elle et son compagnon, Luca Tacchetto, sont retenus en otages au Sahel. Au cours de sa détention, elle fera la connaissance d’une autre captive qui l’encouragera à publier un recueil de poèmes et qui lui prêtera son unique stylo. Aujourd’hui, cette talentueuse artiste multidisciplinaire nous livre Le sablier, son premier ouvrage, en qualité d’auteure, poète et illustratrice.

Brouillard_Stéphane2 ©Julie Artacho.jpg

Stéphane Brouillard

Stéphane Brouillard est communicateur scientifique depuis plus de 20 ans. En 2004, il a fondé les Neurones Atomiques avec son frère Martin. La talentueuse équipe des Neurones Atomiques offre des ateliers d'exploration scientifique. Leur mission : développer la curiosité et susciter l'émerveillement.

nadineDescheneaux_creditphotojuliamarois2021.jpeg

Nadine Descheneaux

Nadine est née à Greenfield Park et… y habite toujours! Auteure et conférencière, Nadine ne se sépare jamais d'un crayon et de son cahier d'inspiration. Tous les jours, elle y note toutes ses idées: les plus drôles, les plus étonnantes, les plus effrayantes et les plus fantastiques. Ensuite, elle écrit des histoires un peu folles (ou tristes, ou d'amour, ou drôles ou poétiques, ça dépend!) dans son bureau rempli de livres, de photos, de souvenirs, d'affiches, de livres et de cahiers. Pas étonnant alors de savoir que, depuis 2006, elle a publié une soixantaine de livres pour les jeunes. 

Chaque année – quand la pandémie ne ralentit pas ses activités ! - , elle visite des centaines de classes dans les écoles du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario pour allumer l’imagination des enfants et des grands, en plus de participer à de nombreux salons du livre. Depuis mars 2020, elle offre des ateliers littéraires interactifs en visioconférence. Elle a ainsi pu continuer de rencontrer des élèves d’un peu partout au pays de l’Ouest canadien jusqu’au Bas-Saint-Laurent en passant par des écoles de la Montérégie. 

Dans l’ordre et le désordre, elle adore sa famille, les olives, jouer aux cartes, le café, la plage, les casse-têtes et les bibliothèques. 

Dans ses temps libres (!), Nadine lit.    

Salon du livre.jpg

Chantal Duguay Mallet

Originaire de Lamèque, Chantal Duguay Mallet est une écrivaine et enseignante à la retraite. Elle habite présentement à Fredericton, Nouveau-Brunswick.

Passionnée par sa profession d’enseignante, elle détient plusieurs prix d’excellence, notamment, du Ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, de l'Association des enseignants de langue française du NB et un prix national pour l’enseignement au primaire.

Enthousiaste de la langue française, elle a rédigé et mis en scène des dizaines de pièces de théâtre avec différentes troupes jeunesses.

Avec ses albums, elle enrichit le vocabulaire des jeunes lecteurs de mots et de rimes amusantes. Avec ses romans, elle aime raconter l’histoire de notre belle région.

Marionnettiste, elle a toujours des drôles de personnages dans ses valises. 

Chantal Duguay Mallet est mère de 3 grands enfants et grand-maman de 5 petits-enfants avec qui elle adore partager ses livres. 

Michel Jean © Julien Faugère.jpg

Michel Jean

Michel Jean est un écrivain, un chef d’antenne et un journaliste d’enquête primé et apprécié du public québécois. Après ses études, il a travaillé à Radio-Canada et, depuis 2005, à TVA. Il a écrit dix livres et a participé à plusieurs collectifs. Il a dirigé deux recueils de nouvelles mettant de l’avant des voix autochtones, Amun, à l’automne 2016, traduit en langue anglaise (Exile Editions, 2020) et en langue allemande (Wieser Verlag, 2020), et Wapke, qui est paru en mai 2021. Dans son roman Elle et nous, publié en 2012, il s’exprime pour la première fois sur ses origines autochtones. Son avant-dernier ouvrage, Kukum, qui rend hommage à son arrière-grand-mère, sorti au Québec en 2019 et en France en 2020, est lauréat du Prix littéraire France-Québec et finaliste du prix littéraire  Jacques Lacarrière. Kukum est le roman le plus vendu au Québec en 2021 et le deuxième en 2020. Les ventes totales dépassent 110 000 exemplaires.
Michel Jean est innu de Mashteuiatsh et ses origines autochtones résonnent dans plusieurs de ses écrits.

Photo pub. 2017 Skip Wallin.JPG

Diane Carmel Léger

Diane Carmel Léger a grandi dans le village acadien de Memramcook, Nouveau-Brunswick. Pendant 20 ans, elle a enseigné en Immersion française de la maternelle à la 6e année. Auteure de plusieurs livres soulignés par la critique, comme son roman, La butte à Pétard, un classique de la littérature jeunesse acadienne, lauréat du Prix Hackmatack  et Les Acmaq, tome 1 : Le secret de la vieille Madouesse, lauréat du prestigieux Prix-Antonine-Maillet-Acadie Vie. La majorité de ses livres initient les lecteurs à l’histoire de l’Acadie sans nuire à la trame des récits, comme le montre Les Acmaq, tome 3 Les pèlerins de Grand-Pré. Elle traduit aussi ses livres, sauf la récente traduction allemande de La patate cadeau. Diane était membre de la délégation officielle du Canada, le pays d’honneur à la Foire du livre de Francfort en 2021.

Carine Paquin_maxymegagne 2022.jpg

Carine Paquin

Originaire de Val-d’Or, Carine Paquin réside aujourd’hui à Saint-Ferréol-les-Neiges. Elle est mère de deux enfants, autrice, professeure de théâtre au primaire et au secondaire, en plus d’avoir enseigné dix ans au primaire. Carine ne rate pas une occasion de faire des animations ou de monter sur scène pour donner des spectacles littéraires. À ce jour, l’autrice a écrit plus de quarante livres jeunesse et compte bien en rédiger plusieurs autres.  

Gingras_EveMarie_web.png

Eve Marie Gingras

Diplômée en arts visuels à l’Université du Québec à Montréal, Eve Marie Gingras travaille comme massothérapeute depuis plus de dix ans. Son intérêt pour l’éthique et son amour des animaux, associés à un besoin de se sentir utile, l’ont ramenée derrière la table à dessin. Comment (et pourquoi) je suis devenue végane est sa première bande dessinée.

Danielle-Guimond.jpg

Danielle Guimond

Danielle Guimond détient un certificat de zoothérapeute de l’Institut de Zoothérapie du Québec Inc. En tant que pionnière au Nouveau-Brunswick, elle ouvre la voie à des projets novateurs auprès des personnes âgées et des enfants, particulièrement à la Bibliothèque publique Mgr-W.-J.-Conway d’Edmundston et à l’école Régionale Saint-Basile dans le nord-ouest de la province. C’est ce travail en zoothérapie qui, en décembre 2010, lui vaut la distinction de « Personnalité de la semaine Radio-Canada/Acadie Nouvelle au Nouveau-Brunswick ». Depuis 2011, cette amoureuse des animaux travaille dans une clinique vétérinaire.

Amélie Jean-Louis.png

Amélie Jean-Louis

Amélie Jean-Louis est titulaire d’un BAA en Gestion de l’Hôtellerie-Restauration et a travaillé pendant 10 ans dans le milieu de l’hôtellerie de luxe. Elle a opéré pendant 6 ans O-Taku Manga Lounge de la rue Saint-Denis. Elle a développé une expertise unique au Québec sur les mangas et leur clientèle. Elle a construit tous les processus et outils de travail permettant d’assurer un service à la clientèle impeccable, inspiré de son expérience professionnelle dans le monde du luxe, et la rentabilité d’un manga café/librairie. Elle a également bâti seule une équipe de 6 personnes pour O-Taku Manga lounge et est maintenant CEO des Librairies O-Taku, un réseau indépendant de librairies spécialisées en manga.

Geneviève Guibault.png

Geneviève Guilbault

On dit que la nuit porte conseil, mais pour Geneviève, elle est surtout porteuse d’inspiration. Parmi les rêves et les étoiles se cachent des mots, des histoires, des aventures qu’il lui tarde de mettre sur papier une fois libérée des bras de Morphée. Installée à son bureau avec un thé, son ordinateur et une tête remplie d’idées, Geneviève peut enfin se laisser aller. Le problème, c’est qu’elle a tellement de projets en tête qu’elle aimerait bien avoir quatre mains pour écrire deux fois plus vite.

 

Née à Québec en 1978. Geneviève Guilbault vit et travaille à Drummondville. Toute petite, elle développe un intérêt grandissant pour les livres, si bien qu’elle lit n’importe quoi, partout, tout le temps.


Après avoir travaillé plusieurs années comme éducatrice en petite enfance, pris soin de sa famille et pratiqué la massothérapie, la passion des livres prend le dessus. Geneviève commence à ressentir le besoin d’écrire. Inspirée par le monde qui l’entoure et par ses merveilleux enfants, elle fait son entrée dans le monde de la littérature jeunesse en 2013 en publiant son tout premier roman, Robin Dubois, bon truand, aux Éditions Pierre Tisseyre. Elle participe aussi à plusieurs salons du livre et à des rencontres d’auteure dans les bibliothèques et les écoles. 

Cindy_Roy_Photo.jpg

Cindy Roy

Fée conteuse, auteure jeunesse, consultante pédagogique et enseignante au primaire, Cindy Roy se dévoue à la petite enfance depuis près de 18 ans.

 

Interpelée par la fragilité du français en milieu linguistique minoritaire, elle agit comme passeur culturel auprès des jeunes enfants et de leurs parents, en cherchant à leur faire découvrir la magie et la force des mots à travers la lecture, l’écriture, les arts et la culture.

 

Récipiendaire du Prix d’excellence en enseignement 2010-2011, Cindy Roy vit à Dieppe (N.-B.), où elle continue de s’inspirer et d’inspirer les tout-petits.

malavoy_tristan_c_Marjorie Guindon.jpg

Tristan Malavoy

Tristan Malavoy est l’auteur du roman Le Nid de pierres (Boréal, 2015), qui figure sur la liste établie par ICI Radio-Canada des « cent livres qui racontent le mieux leur époque », et de Feux de position (Somme toute, 2017), une sélection de ses chroniques parues dans les magazines Voir et L’actualité. Il a aussi fait paraître des poèmes, des nouvelles et des disques à la croisée de la chanson et de la littérature orale, dont L’École des vertiges (Audiogram/L’Hexagone, 2018). Il a tenu pendant cinq ans, à Télé-Québec, une rubrique portant sur la littérature et les arts visuels et dirige aux Éditions XYZ la collection « Quai no 5 », consacrée au roman, à la nouvelle et au roman graphique. À l’automne 2020 paraissait son deuxième roman, L’Œil de Jupiter (Boréal).

Jacques Ouellet.jpg

Jacques Ouellet

C’est en 1990 que Jacques P Ouellet s’implique sérieusement en écriture. Après s’être dévoué plusieurs années dans le milieu sportif dans la région de le Péninsule acadienne entre 1977 et 1990, il signe un premier roman, Ippon, qui lui mérite une mention spéciale au Prix France-Acadie en 1994. Avec son épouse Suzanne, ils fondent en décembre 1993 leur maison d’édition La Grande Marée ltée.

À date, M. Ouellet a publié les romans suivants, La promesse (1996), La revange du Pékan (2000) qui lui mérite le Prix France-Acadie à Paris en 2001. Des violettes en août )2005) qui est le premier polar publié en Acadie. En 2001, il publie son premier conte intitulé Jean-Sébastien et le monstre de l’Ile Miscou suivi d’une deuxième en 2009 intitulé, Le crâne mystérieux, qui lui mérite la mention nationale de finaliste au Prix Hackmatac 2010, le prix des étudiants de la 3e à la 5e année. En 2005, deux de ses poèmes sont retenus et publiés dans la nouvelle revue de création littéraire Ancrages. Ces œuvres s’intitulent La danse des couleurs et Le voleur de rhododendrons. Des manuscrits sont en chantier depuis quelques années : Les rubans rouges d’Emma, Le portier de Pilate, L’ile au trésor, Pâdou.

En 2010, M. Ouellet a été honoré par la cille de Tracadie-Sheila qui lui a décerné le titre d’Ambassadeur de la municipalité pour son dévouement dans le milieu culturel et la promotion de la municipalité via son entreprise La Grande Marée ltée, Un autre pris lui est attribué au printemps 2012 par la Chambre de Commerce de la municipalité, C’est le prix de l’entrepreneur de l’année dans le secteur Arts et Culture.

Depuis plusieurs années, M Ouellet a été invité ç donner des ateliers et des sessions d’information sur l’édition et l’importance de l’écriture et la lecture. Il a participé au programme de la coopération et d’échange entre le Québec et le Nouveau-Brunswick. De plus, il a été invité par les régions francophones des bibliothèques scolaires et municipalités de la Nouvelle-Écosse ainsi que dans plusieurs écoles francophones et régions de bibliothèques du Nouveau-Brunswick comme auteur et conférencier.

Au printemps 2012, il termina son mandat de président sortant de la Commission du droit de prêt public à Ottawa. Il termina aussi son mandat de responsable du secteur littérature au sein de l’AAAPNB. Il est depuis 2005 Commissaire et membre de l’exécutif de la bibliothèque municipale de Tracadie-Sheila. Il en occupe la présidence depuis plusieurs années, Il a aussi été président provincial de la Commission des bibliothèques publiques du Nouveau-Brunswick. Il a aussi été trésorier de la Société Culturelle des Tracadilles de la municipalité. En janvier 2021, il fut nommé représentant de la région atlantique au bureau de direction du Regroupement des éditeurs franco-canadiens.

Félix Perkins.jpg

Félix Perkins

Natif d’Edmundston et vivant dans le Haut-Madawaska, Félix Perkins se promène et se perd entre ses héritages wendat, italien, espagnol et québécois. À peine sorti de l’école, il se passionne pour la nature et prévoit axer ses études postsecondaires sur les perspectives autochtones en environnement. Boiteur des bois est son premier recueil.

Dominik_Robichaud_portrait_2021.jpg

Dominik Robichaud

Dominik Robichaud détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Moncton et un diplôme en art-thérapie du Toronto Art Therapy Institute (TATI). Elle a travaillé au sein de l’Association canadienne de santé mentale du Nouveau-Brunswick (ACSM) auprès des adultes et l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire (ANBIC) pour adultes ayant un handicap intellectuel. Depuis 2017, elle travaille comme art-thérapeute avec les familles immigrantes et réfugiées au Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du Sud-Est du Nouveau-Brunswick (CAFI). Elle est passionnée par les Arts, la psychologie jungienne et la pleine conscience.

Sophie Power.jpg

Sophie Power

Sophie set originaire d’Inkerman-Ferry au Nouveau-Brunswick. Maintenant établie avec sa petite famille à Greater Lakeburn au sud-est du de la province, elle adore voyager, les rencontres entre amis et le bon vin !

 

Elle adore aider de futurs écrivains dans les écoles primaires à réaliser leur rêve, celui d’écrire leurs propres histoires !

 

Ancienne écrivaine dans la garde-robe, elle inspire maintenant les femmes comme elle à sortir enfin de leur zone de confort pour écrire et publier un livre !

Francis.S4704R.jpg

Francis Sonier

Francis Sonier est l'Éditeur et directeur général du quotidien l'Acadie Nouvelle depuis juillet 2009, après en avoir été le directeur adjoint durant 9 mois auparavant. Il s'agit du deuxième passage de Francis dans l’équipe du seul quotidien de langue française du Nouveau-Brunswick.

 

En 1990, après l'obtention de son baccalauréat en communication publique de l'Université Laval à Québec, il s'établit en Acadie, terre natale de ses parents, et fait son entrée à l'Acadie Nouvelle à titre de journaliste.

 

Deux ans plus tard, il poursuit sa carrière de journaliste à CKRO Radio Péninsule, pendant deux ans et demi.

 

En janvier 1995, Francis entreprend des études de Maîtrise en administration des affaires (MBA) à l’Université de Moncton. Au même moment, il est embauché à titre de journaliste à la radio et à la télévision de Radio-Canada Acadie.

 

En octobre 2008, il délaisse le journalisme au quotidien pour l'administration du journal Acadie Nouvelle.

 

Aujourd'hui, Francis, dirige une équipe de 65 employés et collaborateurs.

 

Depuis 2017, il assume également la direction générale des Éditions de la Francophonie, succédant ainsi à son père Denis, le fondateur de la maison d’édition.

 

Enfin, jusqu’à tout récemment Francis a présidé le Conseil d’administration de Réseau.Presse, une association qui regroupe 25 journaux francophones, œuvrant à l’extérieur du Québec.

Melanie-Plourde.jpg

Mélanie Plourde

Mélanie Plourde est native de St-François-de-Madawaska au Nouveau-Brunswick. En 2012, elle obtient le diplôme du baccalauréat en éducation primaire de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston et est aujourd’hui enseignante au District scolaire francophone du Nord-Ouest C’est à l’intérieur d’un stage qu’elle initie, en 2010, un projet alliant la gestion du stress et la zoothérapie. Cette pratique originale soutient l’élève de façon concrète dans l’apprentissage de la lecture ce qui l'aide à mieux performer au point de vue de la littératie.

le clown a dos de DiNoahsaurus.jpg

Jean-Pierre Veillet

L’auteur et concepteur Jean-Pierre Veillet œuvre depuis toujours dans le monde de la création. Il est enseignant en arts plastiques et en art dramatique depuis 2006. Il écrit aussi des concepts scénarisés pour des films d’animation et des téléséries. Son défi est de faire découvrir les petits trésors du monde multimédia à l’aide d’une approche divertissante, ludique et éducative.

 

Jean-Pierre Veillet réalise un rêve, vivre de sa passion avec les animations et ses 13 livres jeunesses, Lielos (L’autre monde avec cette série de 5 livres jusqu’ici, + de 16 jeunes sont reliés au jeu avec leurs personnages et jouent un rôle à partir du tome 3, grâce à la permission exclusive des parents. 

Louis-Martin Savard.jpg

Louis-Martin Savard

Originaire du Lac-Saint-Jean, Louis-Martin Savard habite au Nouveau-Brunswick depuis plus de dix ans. Il a publié des textes poétiques dans la revue Exit, Zinc, (la défunte) Virages et participé à des lectures publiques. Le char de mon père est sa première publication.

Gabrielle.jpg

Gabrielle Boulianne-Tremblay

Gabrielle Boulianne-Tremblay est écrivaine et comédienne. Reconnue pour son rôle dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, elle obtient une nomination aux Prix Écrans Canadiens comme meilleure actrice de soutien: une première pour une femme trans au Canada. En 2018 est paru son recueil de poésie Les Secrets de l’origami chez Del Busso Éditeur. Elle fait également paraître des textes en revues. Son premier roman, La fille d’elle-même (Marchand de Feuilles, 2021) est la première autofiction francophone écrite par une femme trans au Québec. Il reçoit d'ailleurs un accueil chaleureux tant du côté de la critique que du public. 

Fernande Chouinard.jpg

Fernande Chouinard

Originaire de Tracadie, Fernande Chouinard a été enseignante, conseillère pédagogique et administratrice scolaire. Elle est aujourd’hui consultante en développement organisationnel et en relations de travail. Elle signe son 3e roman après La tailleuse de clés (Perce-Neige, 2012), finaliste au Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie, et Sans réserve (La Grande Maré, 2016).

Stéphanie Dugas.jpg

Stéphanie Dugas

Écrivaine, rêveuse à temps plein, photographe à temps perdu et «geekette» de naissance, Stéphanie Dugas est une artiste passionnée des mondes imaginaires. Âgée de trente et un ans et originaire de Paquetville, Stéphanie écrit des histoires depuis l’âge de six ans. En 2018, elle obtint une maîtrise en spécialisation en études littéraires. Elle travaille maintenant dans le monde de l’édition grâce aux Éditions de la Francophonie, en étant, entre autres, analyste de manuscrits, correctrice et mentore littéraire. Elle publia les trois premiers tomes de sa saga Un lourd fardeau en 2015, 2016 et 2018, qui furent suivis d’une réédition de son premier tome en 2019. En 2016, Stéphanie publia également, de façon intime, solitaire et à titre de coauteure, À la recherche du bonheur, les deux tomes d’un roman semi-biographique initialement écrit par sa grand-mère Dugas, réalisant le rêve de vie de cette dame atteinte de la maladie d’Alzheimer. Après plus de mille exemplaires de ses romans vendus au total, Énigmes illusoires devint sa sixième publication en carrière.

marie_pierre_duval©Julia_Marois_72dpi.jpg

Marie-Pierre Duval

Reconnue pour son expertise en télévision, Marie-Pierre Duval a mis ses compétences au profit de plusieurs émissions qui ont fait leur marque au Québec. Elle a notamment été recherchiste, productrice et auteure de documentaires. Elle est lauréate de quatre prix Gémeaux. Depuis 2017, elle a amorcé un changement de vie majeur qui lui a inspiré ce premier roman.

IMG_6258.jpg

MC June

Poète, slameur, rappeur, animateur et organisateur d’évènements, membre du collectif Kalmunity, MC June a donné plus de 450 ateliers slam dans des cégeps et des écoles, en plus d’avoir livré une centaine de performances scéniques partout au Canada. En 2011, il a remporté la compétition slam de Throw Poetry Collective et il a représenté Montréal au Festival Canadien de Spoken Words, à Toronto. Son premier disque, Le reflet, a été réalisé avec l’aide du programme Jeune Volontaire en 2011.

Johanna_Lezziero.jpg

Mélanie Léger

Leader multidisciplinaire de la francophonie canadienne, éditrice et experte-conseil en pédagogie, Carole est connue pour son dynamisme, sa créativité et son expérience en consultation stratégique et opérationnelle. Propriétaire de la maison d’édition Apprentissage Illimité, qui vend ses ressources à l'échelle nationale et internationale, Carole est souvent appelée à agir à titre d’experte-conseil en pédagogie identitaire et en linguistique, notamment auprès d’associations éducatives, de maisons d’édition, de conseils scolaires et de divers établissements d’enseignement, et ce, à l’échelle nationale et internationale. Carole s’intéresse tout particulièrement à la pédagogie du jeu, à la littératie culturelle, à l’école citoyenne et à la sécurité linguistique. Elle est vice-présidente du Centre de la francophonie des Amériques et vice-présidente du World Trade Centre Winnipeg.

DanielleMarcotte.jpg

Danielle S. Marcotte

Danielle S. Marcotte a quitté en 1974 le programme de maîtrise en Histoire de l’Université de Victoria pour travailler à Radio-Canada à Vancouver durant plus de trente ans. D’abord animatrice et réalisatrice, puis auteure depuis une douzaine d’années, elle est aussi mère de deux enfants adultes. Née au Québec, elle a également habité dans les Maritimes et enfin en Colombie-Britannique où elle réside depuis près de cinquante ans. Neuf de ses histoires pour la jeunesse et six de ses nouvelles pour adultes, publiées en français chez différents éditeurs au Québec et hors Québec, ont vu le jour jusqu’ici.

Photo 2021.jpeg

Paul Roux

Auteur et illustrateur de plus de 220 livres, Paul Roux écrit et dessine depuis toujours. Il collabore régulièrement avec les maisons d’éditions québécoises et canadiennes, dont Héritage, Dominique et Compagnie, Bayard, Bouton d’or Acadie, Vents d’Ouest, Soulières, CFORP, Boomerang, Québec Amérique.

Très actif et passionné, il a largement contribué à l’éclosion de la bande dessinée, tant en Outaouais qu’au Québec et enseigne à l’Université du Québec en Outaouais depuis la mise sur pied du seul bac en BD au Canada, qu’il a contribué à créer.

Récipiendaire de nombreux prix et bourses, il recevait en 2012 un prestigieux Joe Shuster Award pour l’album Les toiles mystérieuses, meilleure BD jeunesse de l’année au Canada. En 2018 et 2019, son roman Gladiateurs virtuels remportait coup sur coup le Prix littéraire jeunesse le Droit et le Prix Tamarac, remis par l’association des bibliothèques de l’Ontario.

Infatigable, Paul Roux aime relever des défis et aborder de nouveaux genres. Et c’est avec un égal plaisir qu’il oscille en permanence entre le roman, la bande dessinée, le livre illustré et le roman graphique.

Mélanie Francoeur 2.jpg

Mélanie Jeanne Francoeur

Mélanie est née dans une toute petite ville en Nouvelle-Écosse. Elle est animée par les causes/thèmes qui touchent l'environnement, la musique, les voyages, la voix des femmes, les droits de la personne, la diversité culturelle...

 

Issue d'une famille militaire, elle a plié maintes fois bagage et a appris à perpétuellement reconstruire sa vie. C’est en raison de ses racines québécoises et acadiennes que la lutte pour la protection et la défense de la langue française lui a toujours tenu à cœur. Elle a obtenu son diplôme en techniques de travail social à Rimouski et a étudié en communication publique à l'Université Laval.

 

Toutefois, les maritimes lui faisaient appel. Elle a effectué un retour au Nouveau-Brunswick où elle y a fondé sa propre famille. Aujourd'hui, mère de deux jeunes enfants à temps plein et intervenante sociale à temps partiel, Mélanie a publié son premier roman chez les Éditions du Tullinois.

 

Friande de romans noirs, de science-fiction et d’horreur, elle compte poursuivre sa carrière en s’amarrant à ces genres tout en s’inspirant des problématiques d’actualité.

Patrick Hardy.jpg

Patrick Hardy

Originaire de la rive-nord de Montréal, Patrick Hardy habite maintenant à Moncton depuis 2002, avec sa femme et son garçon de 15 ans, qui a été diagnostiqué sur le spectre de l'autisme, à l'âge de 3 ans. Ce diagnostique a incité l'auteur/illustrateur à créer une série de livres pour enfants qui démontrent ce qu'est de vivre sur le spectre de l'autisme à travers des expériences de la vie avec son fils.

Depuis 2016, 12 livres ont été publiés, dont un chez les éditions Mine d'Art, basée à Berthierville au Québec.

Avec la collaboration des éditions Mine d'Art, l'auteur a publié deux autres oeuvres dont: "À vos marques! Prêt! ... Autisme!", pour les adultes et "Alfie", pour les enfants, qui touche au racisme.

renee-guimond-plourde.jpg

Renée Guimond Plourde

Renée Guimond-Plourde est infirmière de profession, Docteure en Éducation et professeure-chercheure de l’UMCE à la retraite. Ses intérêts professionnels et personnels gravitent autour de l’étude du stress en milieux éducatif et familial. Elle initie, en 1988, un projet de partenariat en gestion du stress chez l’enfant, démarche qui est adoptée dans plusieurs écoles des districts scolaires du NB et qui inspire la réalisation du documentaire, Une expérience pour la vie du cinéaste Rodolphe Caron. Trois albums-jeunesse et une trousse pédagogique rédigés en collaboration tirent leur origine de cette réalité contemporaine qu’est le stress/résilience.

Alain Saulnier_Principale_NB_crédit Aline Dubois.jpg

Alain Saulnier

Journaliste de métier, Alain Saulnier a dirigé le service de l’information à Radio-Canada (2006-2012) et enseigné le journalisme à l’Université de Montréal (2012-2022). Il est l’auteur de Ici était Radio-Canada (Boréal, 2014).

Amber O'Reilly - Crédit Photo Sarah Lamontagne Photography.jpg

Amber O'Reilly

Amber O’Reilly est une poète, slameuse, autrice de théâtre, scénariste, recherchiste et animatrice d'événements multilingue originaire de Yellowknife et basée à Winnipeg depuis 2013. Sa poésie et ses textes critiques ont paru dans plusieurs revues et périodiques et elle a livré des prestations au micro à travers le Canada. Son premier recueil de poésie Boussole franche est publié aux Éditions du Blé et est récipiendaire du Prix littéraire Rue-Deschambault 2021. Sa pièce de théâtre Annie et Tom du lundi au vendredi a été mise en lecture au 10e Festival à haute voix 2021 au Théâtre l'Escaouette à Moncton et un extrait sera mis en lecture au 12e Congrès international des autrices dramatiques à Montréal (20-25 juin 2022). La production vidéo d'Annie et Tom sera diffusée en ligne à partir de la mi-octobre 2021. amberoreilly.ca

Marjorie_01.jpg

Marjorie Pedneault

Marjorie Pedneault est née à Chicoutimi, au Québec, en 1967. Elle vit dans la région de Moncton, au Nouveau-Brunswick, depuis 2003. Journaliste, enseignante et traductrice, elle œuvre dans le domaine des communications depuis trente ans. Elle est lauréate du prix France-Acadie 2011 pour la biographie politique Un coup de cœur s’est fait entendre, publiée aux Éditions de la Francophonie. Elle a également signé deux autres titres dont Société des prodiges, publié en 2020. Avec La colère de l’autre, Marjorie Pedneault veut alimenter la discussion sur l’urgence d’agir.

nathasha-pilotte.jpg

Nathasha Pilotte

Native de la ville de Québec, Nathasha Pilotte réside à Saint-Jean (NB) depuis des années où elle a pratiqué la profession d'infirmière avant de se concentrer exclusivement à ses projets de créations. Elle aime travailler l'aquarelle et l'acrylique dans son salon qui lui sert de studio, le tout sous la supervision attentive de ses chats, Zim et Luha.

LouisPitre_photo_.jpg

Louÿs Pitre

Louÿs Pitre est originaire de Beresford au Nouveau-Brunswick. Il demeure présentement à Bas-Caraquet dans la Péninsule acadienne. Diplômé en éducation de l’Université de Moncton et en information scolaire et professionnelle de l’Université de Sherbrooke, il a fait carrière en enseignement au N.-B. et à Terre-Neuve-et-Labrador. Il est conteur et animateur hors pair bien connu dans les écoles élémentaires du N.-B. et ailleurs dans la francophonie canadienne et internationale.

Il a rencontré des enfants dans les écoles francophones au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard, au Québec, en Nouvelle-Écosse ainsi que dans plusieurs écoles anglophones (immersion) au N.-B.  En 2014 et 2016, il a raconté ses contes dans quelques écoles nantaises en France. Il a aussi rencontré les élèves de St-Pierre-et-Miquelon. Le conteur est allé raconter ses aventures à Genève en Suisse en avril 2016 et à celui de Toronto et Montréal en 2017 et à Québec en 2018. Ses animations sont interactives.

RéjeanRoy.jpg

Réjean Roy

RÉJEAN ROY a grandi à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick. Il a fait des études en biologie au Québec, où il s’est aussi inscrit à des cours de beaux-arts. Après avoir vécu une dizaine d’années en Gaspésie et une année en Outaouais, il est revenu vivre au Nouveau-Brunswick. Le dessin a toujours fait partie de sa vie, et la nature reste la grande inspiratrice de sa pratique artistique. Après avoir fait ses débuts chez Bouton d’or Acadie, Réjean Roy et écrit et illustré plus d’une trentaine de livres. Ses peintures sont vendues partout en Amérique du Nord et font la joie des collectionneurs.

savoie_jacques_c Gilles Savoie.jpg

Jacques Savoie

Écrivain et scénariste né à Edmundston, Jacques Savoie a publié dix-huit romans. Parmi ceux-ci, Les Portes tournantes (Boréal, 1984) est devenu un classique de la littérature acadienne et québécoise et a été porté à l’écran. Ses livres les plus récents ont été salués comme de grands romans policiers.

Caroline St-Louis (c) Amélie Larose.JPG

Caroline St-Louis

L’historienne Caroline St-Louis est doctorante en histoire et sociologie de la communication scientifique à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur l’analyse comparative du discours de la vulgarisation scientifique dans les médias par l’étude des unes des magazines Science et vie (France) et Québec Science (Québec), de 1970 à 2019. Son objectif est d’identifier les grands courants thématiques qui ont façonné notre compréhension du monde depuis les années 1970.

Martin Thériault.jpg

Mario Thériault

Mario Thériault : Mario Thériault est né à Baie-Ste-Anne, au Nouveau-Brunswick. Suite à des études à l’Université de Moncton, il a vécu à Vancouver, à Paris et à Toronto. Il vit et travaille présentement à Moncton.